Présentation LRAM

Le Laboratoire de Recherche et d’Analyses Médicales de la Fraternelle de la Gendarmerie Royale – LRAM, créé en juin 1989, est situé dans un beau site du quartier Agdal de Rabat, au 10 Avenue Ibn Sina d’une superficie au sol de 5220 m2 dont 2086  m2 de surfaces techniques.

Cet établissement a ouvert ses portes en 1989, et a bénéficié, dès le départ, de moyens techniques de haut niveau, visant à en faire une structure de pointe. Ainsi, le LRAM a rapidement fait la preuve de sa grande compétence technique dans tous les domaines de la Biologie Médicale, de la Toxico-Pharmacologie et de la Microbiologie alimentaire.

En 2003, grâce au soutien de sa hiérarchie, la Direction s’est engagée dans une démarche qualité, conformément à la norme NF EN ISO 15189 : 2003 qui spécifie les exigences de qualité et de compétence propres aux Laboratoires d’Analyse de Biologie Médicale, à défaut d’un cadre normatif National applicable à l’activité d’Analyses de Biologie Médicale.

A partir de 2006, le LRAM a tout de suite adopté la nouvelle version de la norme NF EN ISO 15189 qui spécifie les exigences de qualité et de compétence propres aux Laboratoires d’Analyses de Biologie Médicale. Aussi, le LRAM déploie-t’-il tous les efforts et les moyens nécessaires en vue d’atteindre son objectif principal qui est la satisfaction à la fois des cliniciens et des patients. Pour cela le LRAM applique toutes les exigences normatives et réglementaires et met particulièrement l’accent sur la formation continue de son personnel au Maroc et surtout à l’étranger, auprès d’organismes de formation agréés.

Conscient de l’ensemble des facteurs pouvant affecter la santé humaine, le LRAM diversifie ses activités grâce au développement, non seulement du Département d’Analyses de Biologie Médicales mais aussi, des Départements de Microbiologie Alimentaire, de Toxico-pharmacologie et de Biosécurité créé en 2003.

Par ailleurs, la restructuration du Département de Recherche permet au LRAM de capitaliser son savoir faire scientifique et de s’ouvrir à la communauté scientifique nationale et internationale.

Le LRAM n’autorise pas l’utilisation du logo COFRAC par ses clients ni de faire référence à son accréditation.